Masters

Reconnu pour la qualité de ses formations par les professionnels et bénéficiant d’une grande notoriété, l’Institut de Psychologie propose un très large éventail de formations en master permettant d’exercer une activité dans des domaines d’expertise très variés :

  • 5 mentions de masters regroupent 16 parcours de formation en de psychologie
  • 1 mention de master Création artistique & Art-Thérapie complète l’offre de formation

Présentation des Masters de Psychologie – avec Catherine Bungener

Devenir des diplômés :

Devenir des diplômés de l’Institut de Psychologie

Devenir des diplômés de l’Université Paris Cité

 

La campagne de candidature 2021-2022 en master

Consultez la page dédiée pour connaître les dates de la campagne sur ecandidat.

Guide des études et brochures

© Université Paris Cité

L’UFR délivre des masters qui prépare à différents métiers dans les domaines suivants : psychologie cognitive expérimentale, psychologie du développement de l’enfant et de l’adolescent, psychopathologie intégrative, psychopathologie clinique psychanalytique, neuropsychologie, psychologie de la santé, psychologie gérontologique, psychologie du travail, ergonomie psychologique,  psychologie sociale, économie et psychologie, art-thérapie. 

La plupart des masters de Psychologie permettent d’accéder au titre de psychologue sous réserve de l’obtention préalable de la licence de psychologie et du stage professionnel attendu.

Attention !
Certains masters (Mention Psychologie) ne permettent pas l’obtention du titre de psychologue, ou uniquement sous certaines conditions :

  • Psychologie cognitive fondamentale et appliquée (sous certaines conditions)
  • Enfin, le master Création artistique n’est pas un master de Psychologie et ne prépare pas à l’exercice de la profession de psychologue ou psychothérapeute.
 

Master

MENTION CRÉATION ARTISTIQUE

Resp. Todd Lubart

Arts-plastiques thérapie
Resp : Silke Schauder

Musicothérapie
Resp : Vanda Tabéry

Danse-thérapie
Resp : Florence Guérin et Vincenzo Puxeddu

Dramathérapie
Resp : Tamara Guenoun et Sandrine Pitarque

À lire aussi